Awards FSL IV et Pandaria s5

Les saisons Pandaria et Fureur StarCraft League (FSL) se sont achevées après de nombreuses semaines de lutte et d’acharnement, et les bilans sont on ne peut plus positifs. Je vous propose un petit bilan général avant de voir les performances de chacun et désigner les meilleurs joueurs de cette saison chez les ÐSharKs.
Voici tout d’abord un tableau récapitulatif des résultats de cette saison.
Rang
Équipes
Points
 
Rang
Équipes
Points
1.
ÐSharKs
32
 
1.
ÐSharKs
28
2.
BriT
30
2.
iMs
25
3.
rTs
24
3.
CsT
21
4.
eMg
22
4.
BriT
16
5.
FoX
17
5.
FoX
16
6.
TRQ
17
6.
SGi
15
7.
sN-B
14.5
7.
WI
0
8.
FSC2 B
10
L’équipe a donc réalisé sa plus belle saison en remportant deux titres (Pandaria et FSL) pour un total de 11 clan-wars gagnés pour seulement 2 perdus. Un grand bravo à toute l’équipe, nous évoluerons en D1 dans les deux compétitions dès 2013.
Voyons désormais qui a été actif cette saison et qui ont été artisans de la double montée en D1, à travers ce magnifique tableau récapitulatif. Je précise qu’après les statistiques générales personnelles, se trouvent les statistiques décomposées en fonction des compétitions et les 2v2 sont inclus.
Joueur
Match(s) joué(s)
Victoire(s)
Défaite(s)
Point(s)
Win FSL
Lose FSL
Win Pandaria
Lose Pandaria
Moustik
24
16
8
16
8
4
8
4
Crow
26
23
3
23
11
1
12
2
Feynman
11
8
3
8
4
1
4
2
Houstil
5
3
2
3
2
1
1
1
ANkO
7
5
2
5
1
1
4
1
Daloze
3
3
0
3
1
0
2
0
BaNaNa
2
1
1
1
0
0
1
1
Joce
2
1
1
1
0
1
1
0

 

Après cette suite de chiffres complétement inutiles (mais qui auront occupé une très grande partie de mon temps malgré tout), je vous propose un classement des hommes forts de cette saison chez les ÐSharKs. À défaut de médailles et autres trophées de peu de valeur, les récompenses sont sous forme de « pyjama ». Le premier prix est donc le pyjama d’or, viennent ensuite les pyjamas d’argent et de bronze.
Le suspense est insoutenable, voici donc les résultats attendus par tous.
[Ð]Crow
[Ð]Moustik
[Ð]Feynman
Les résultats sont donc tombés ! Les différents joueurs désignés arbitrairement et unilatéralement par mes soins auront donc une occasion de se palucher pendant de nombreuses semaines tant la récompense est incroyable. Remporter un pyjama de quelque nature qu’il soit reste un exploit notable dans la carrière d’un joueur StarCraft 2. Nul doute que les joueurs fêteront ça avec fracas dans leurs familles respectives.

Afin de mieux comprendre comment ces bêtes de jeu ont obtenu ce prestigieux sésame, je vous propose un petit portrait de chacun d’entre eux.

      1. Pyjama d’or : Clément « Crow » Dumont

Au pays des pyjamas, Crow est le roi. Sa saison tonitruante en est la preuve flagrante. Cet homme de jeune âge a su s’imposer comme l’élément pilier d’une structure efficace et bien huilée. Il sait d’ailleurs parfaitement manier l’huile depuis ses séances d’entraînement acharnées en début de carrière. Là où notre benjamin est fort, c’est qu’il sait parfaitement gérer sa vie e-sportive avec sa carrière professionnelle. J’en ai d’ailleurs fait un point d’honneur lors de la signature du contrat : Crow ne doit pas laisser de côté ses études. Ce dernier ne le sait pas mais je suis depuis très longtemps son parcours scolaire et je me procure régulièrement ses devoirs afin de les évaluer. Je remercie à ce titre le proviseur de l’établissement où est inscrit Crow, M. Mabithe, qui n’a pas hésité à me fournir les éléments dont j’avais besoin. J’ai pu constater sans grande surprise que Crow est aussi doué dans le maniement d’un stylo que d’un clavier et d’une souris ! Si vous en doutiez, voici son dernier devoir, réalisé le lundi 19 novembre 2012 en salle 221. N’en plaise à ses détracteurs, Crow est un personnage bourré de talent. 

Le devoir a été réalisé en 17 minutes par le jeune prodige, dont la moyenne générale est proche du A.
 
      2. Pyjama d’argent : Loïc « moustik » Pont
Notre grande starlette du web se positionne derrière son petit protégé, comme à l’accoutumée depuis qu’il lui a fait découvrir les joies du coït anal. Et quelle saison pour l’un de nos plus anciens membres. Son parcours en 1v1 aura été honorable et ses sorties en 2v2 remarquées et remarquables. Grand artisan de la victoire finale de l’équipe, il aura su passer au-delà de défaites peu évidentes à négocier (Dolly pour ne citer que lui). Cet amoureux du beau jeu et amateur des builds timés à la minute n’aime pas la défaite. Il en est la première victime car ses plus grands fans (et nous les premiers), sont toujours présents pour l’encourager. À titre d’exemple, la campagne d’abonnements pour suivre le parcours de moustik a battu tous les records en 2012. La foule a toujours répondu présente cette année et un record a même été enregistré. C’est un fait, malgré les défaites, de plus en plus de personnes viennent assister aux bo3 d’« el nadador » (traduisez le nageur, en hommage à son ancienne carrière à succès).
Le record d’affluence pour suivre moustik a été battu lors du match contre adeb (21 854 spectateurs). Le précédent record datait de la victoire contre Firecake (20 144 spectateurs)
 
      3. Pyjama de bronze : Sylvain « Feynman » Dubard
Le meilleur pour la fin diront certains. Je n’en fais clairement pas parti. Et pourtant, Dieu (je vais rester large et citer également Allah, Bouddha et Zizou pour ne pas créer la polémique) sait que la saison de Feynman aura été effective. Son premier challenge était de maintenir un niveau de jeu très élevé affiché lors des précédentes saisons. Son second défi consistait à jouer deux bo3 par semaine en une après-midi. D’une manière générale, c’est mission accomplie pour notre Sylvain national qui affiche un très beau ratio par rapport à un temps de jeu faible. J’ai, pendant la saison, reçu de nombreux mails de réclamations me demandant la raison de l’absence répétée de notre joueur Protoss. Je vais aujourd’hui vous révéler la raison officielle : Feynman est actuellement en procès à la Cour pénale internationale. En effet, il est poursuivi pour de très nombreux débordements raciaux qui lui ont valu un suivi quotidien par une équipe de 17 gardes du corps (100% français). Et là où notre joueur est fort, c’est qu’il est parvenu à gagner des points chaque samedi tout en étant au tribunal. Je tiens à remercier à ce titre les différents acteurs qui ont permis la mise en place d’une salle annexe au sein du tribunal permettant à notre joueur d’effectuer ses bo3 (dans un temps limité de 30 minutes). La victoire leur revient aussi un peu.
Avant la plaidoirie de ses avocats, Feynman a eu le temps de mettre le premier point dans le match contre rTs, s’imposant contre CoCaStaRz malgré des conditions de jeu déplorables.
 
Merci à tous pour cette saison et rendez-vous l’année prochaine !